INFORMATION

L'UDAF ouvrira exceptionnellement à 14h45 l'après-midi du lundi 17 décembre.
Les horaires restent inchangés le matin.

 

 

Soirée discussion autour du film Pupille

L'association EFA (Enfance et Familles d'adoption) et l'APAEC (association de Parents Adoptifs d'Enfants Colombiens) organisent une projection suivie d'une soirée discussion autour du film Pupille:

Le mardi 18 décembre
19h30
Cinéville de Laval

Réservation obligatoire avant le 11 décembre à
assoefa53@gmail.com ou sonia.arondel@gmail.com

Il y a urgence à redonner confiance aux familles

Communiqué décembre 2018

 La colère qui éclate soudainement, révèle des fractures et une désespérance qui couvent depuis des années.

Depuis de nombreux mois, l’UDAF et l’UNAF alertent sur cette perte de confiance grandissante de la part des familles. Perte de pouvoir d’achat, baisse de prestations, inquiétudes sur les conséquences des réformes, sentiment de toujours contribuer davantage sans compensation ( ex : retraites …) par rapport à l’effort demandé : autant de signaux d’alarme qui ont dégradé la confiance des familles dans notre système de redistribution. Lors des présidentielles de 2017, l’UNAF avait demandé à l’ensemble des candidats d’être au plus près des attentes réelles des familles ; elle avait avancé 10 propositions concrètes en ce sens.

Il y a urgence à agir pour redonner confiance aux familles.

Mais aujourd’hui, rien ne justifie les appels à la violence, la mise en danger de la vie d’autrui,  les destructions des biens.

Face à la gravité de la tournure des évènements, nous invitons l’ensemble  des familles, soucieuses de la sécurité de leurs enfants, de leurs jeunes, à ne pas prendre le risque d’alimenter cette violence.

Ce sont les plus vulnérables qui en seront les premières victimes.

Il est urgent d’apaiser les tensions et de retrouver les chemins du dialogue. Aucune solution durable ne devrait passer par la violence.

Une politique familiale ni solidaire, ni responsable

Lors de la campagne électorale de 2017, l’UNAF avait interpellé sur les effets néfastes des plans d’économies successifs sur la politique familiale - plus de 4 milliards d’euros par an ont été retirés aux familles - en insistant sur la
nécessité de redonner confiance aux familles, et notamment aux jeunes parents.

affiche ALMA53affiche ALMA53 [195 Kb]
affiche ALMA53affiche ALMA53 [195 Kb]